Amener son chien à la montagne, les précautions à prendre

Après l’article sur les conseils pour partir faire le tour du monde avec ses enfants, voici des conseils pour partir avec son chien en vacances ! Se promener à la montagne avec son chien nécessite une bonne préparation en amont pour que le séjour ensemble soit agréable. Des problèmes pourraient surgir si on ne prend pas les bonnes précautions.

Savoir évaluer les aptitudes de votre compagnon à quatre pattes

N’importe quel chien, en bonne santé, est apte à se balader avec son maître pour des randonnées en montagne. Cependant, vous devriez étudier au préalable le niveau de difficulté du parcours à effectuer et l’évaluer par rapport au physique de votre chien. Par exemple, des passages trop escarpés sont à éviter si votre animal de compagnie est de petite taille.

L’endurance n’est pas faite pour tout chien ! Pour le mettre à l’aise durant tout le trajet, songez à des randonnées plus courtes. Aussi, laissez-le souffler un peu en faisant des pauses fréquentes.

Si votre chien souffre d’une insuffisance cardiaque ou tout simplement qu’il est déjà âgé, le changement d’altitude n’est pas trop conseillé.

Attention à l’insolation et la déshydratation

Prenez des précautions contre les risques d’insolation et de déshydratation ! Le meilleur timing pour une randonnée : tôt le matin. À midi, profitez d’une pause bien méritée sous l’ombre. Invitez votre chien à boire régulièrement en emportant une bouteille d’eau et une gamelle juste pour lui.

Si par chance, vous passez devant un lac ou une rivière, encouragez-le à se rafraîchir. Il adorerait se baigner dans l’eau.

Il existe également un écran solaire pour chien à mettre sur toutes les parties de son corps dépourvues de poils.

Amener son chien sans oublier sa trousse de secours

Il faut toujours prendre des précautions. Personne n’est à l’abri des incidents qui peuvent surgir. Le chien pourrait se blesser durant la randonnée. D’où, l’importance de sa trousse de secours en cas de blessure pour assurer les soins nécessaires.

Voici les trucs indispensables à mettre dans sa trousse : une paire de ciseaux, des compresses, une solution antiseptique, et des bandes adhésives, ainsi que du sérum physiologique et enfin, sa pince à tiques.

 Bien préparer son animal pour la randonnée

Vous pouvez traiter ses petits coussinets avec un spray tannant avant d’entamer une passionnante randonnée ensemble.

Puisque le chien dépensera beaucoup plus d’énergie que d’habitude, vous devriez emporter des croquettes et des friandises avec une quantité supérieure à 20% de sa ration quotidienne. En effet, il brûlera plus de calories que d’habitude lorsqu’il reste à la maison. Ne négligez pas les différents accessoires dont pourrait avoir besoin le chien (gamelle, vêtements, collier de rechange…).

À la fin de chaque journée lors de votre randonnée à la montagne, inspectez toujours ses poils ainsi que ses pattes. Passez-lui un bon brossage. Cela éliminera les épillets. Ces derniers risquent en effet de produire des lésions sur sa peau ou sur son nez, ou même dans ses yeux.

Pour plus de précautions, pensez à lui ajouter un tube d’identification (ou une médaille rattachée à son collier avec son nom dessus) au cas où… Et si vous avez encore un peu de temps avant de partir, vous pouvez l’amener chez le vétérinaire pour un Check-up de sa santé, vu le rythme qui vous attend.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *