Explorer la nature et apprécier l’histoire lors d’un séjour au Chili

Le Chili fait partie des nations du continent sud-américain qui abrite un écosystème diversifié. Ornant le littoral ouest qui borde l’océan Atlantique, cette contrée est un paradis terrestre pour les aventuriers amateurs. Les réserves naturelles enjolivant les territoires vierges de ce pays constituent un incontournable pour s’immerger dans un paysage authentique. Le parc national Torres del Paine, par exemple, fera le bonheur des randonneurs pour vivre une expérience idyllique. L’Île de Pâques et ses monuments intrigants, quant à elle, ravira le cœur des férus de l’évasion et de l’histoire.

Le parc national Torres del Paine, une merveille écologique immanquable au Chili

Les immenses territoires inhabités du Chili abritent une diversité étonnante de biotope, à l’instar du parc national Torres del Paine. Nichée entre la cordillère des Andes et une fraction de la Patagonie, cette réserve est un véritable sanctuaire sauvage chilien. D’ailleurs, Torres del Paine est assez célèbre pour ses sentiers verdoyants, parsemés d’arbres et parfois abrupts, parfaits pour la randonnée. Il est également possible de parcourir le parc autrement, que ce soit en kayak ou à cheval. Ces deux choix sont des options envisageables pour apprécier la beauté de la nature chilienne sans trop se fatiguer.

Les chemins tracés de la réserve se trouvent généralement près des lacs majestueux, comme Sarmiento, Nordernskjöld, Pehoé, Grey et Toro. Ces eaux semblent changer de couleur tout au long de la journée, une chance pour les inconditionnels de la photographie. Ils seront ravis de capturer quelques clichés opulents du lieu en guise de témoignage pendant leur séjour au Chili. La vraie raison de la balade dans cette localité est la magnificence des fameux Cuernos del Paine. Il s’agit de trois sommets ressemblant à des cornes, visibles dès l’entrée de la réserve. Il existe des refuges et des aires de camping dans le parc pour les visiteurs qui veulent rester plus longtemps.

Les mystères de l’île de Pâques, la raison convaincante d’un circuit immanquable

Située en plein océan Pacifique, l’Île de Pâques est l’itinéraire idéal à privilégier après le parc national Torres del Paine. Mis à part ses plages tranquilles et ses paysages somptueux, cet atoll regorge de vestiges et monuments incroyables. De gigantesques Moaïs remplissent les sites enchanteurs de cette localité, attirant un nombre important de curieux chaque année. Il s’agit d’immenses statues représentant la culture du peuple qui a occupé l’île autrefois. Le service d’un guide est fortement conseillé afin de bien savourer les balades avec des récits merveilleux sur chaque escale.

Avec leur accompagnateur, les promeneurs sauront que ces Moaïs sont des figures symboliques de la civilisation pascuane. Ils ont été érigés à l’image des chefs d’antan qui continuent à veiller sur sa tribu. Plusieurs pistes de randonnée sont praticables sur l’île de Pâques, notamment ceux de Ranga Roa jusqu’à Ahu Akivi. Ce parcours permet d’atteindre la côte pour terminer sur un panorama particulièrement envoûtant. De plus, les allées embellissant les abords des falaises sont parsemées de sites merveilleux, comme Tahai, Kio’e ou Ahu Akapu. À la fin du trajet, les bourlingueurs s’arrêteront sur Ahu Akivi. C’est dans cet endroit que les prêtres anciens conçoivent leur calendrier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *